Laurence Muller-Bronn, sénatrice du Bas-Rhin, conseillère d’Alsace et ancienne maire de Gerstheim, répond à NTD français concernant son discours du 13 octobre 2021 où elle s’opposait à l’inoculation obligatoire de produits expérimentaux à ARN messager.

On note notamment le joli lapsus : « nous sommes soumis à des injections contradictoires… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.