D’après la presse bancaire locale, en Pologne, alors que des gentilles manifestations contre la méchante loi durcissant les conditions d’accès à l’avortement ont lieu

Le parti au pouvoir pour le droit et la justice (PIS) a averti que les manifestations entraîneraient une forte augmentation des nouveaux cas de coronavirus. Mais certains immunologistes affirment que la plupart des manifestants portaient des masques faciaux, gardaient des distances et étaient à l’air libre, ce qui réduit le risque d’infection.

https://www.dna.fr/sante/2020/10/31/direct-coronavirus-plus-de-400-000-morts-en-amerique-latine-et-dans-les-caraibes

Comme pour Black Lives Matter, donc, la petite montée de fièvre sorosienne du mois de juin, aussi vite disparue qu’apparue (une fois une insulte antijuive proférée), le virus a le bon goût de ne pas se propager quand les gens se rassemblent pour de bonnes causes. On imagine que les églises catholiques sont des klüßters de fou ! Cette presse sombre dans le ridicule le plus total.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.